calendrier

lundi au vendredi 7:00 - 20:00
samedi 8:00 - 16:00, dimanche fermé

Logo Clinique Expertise 24/7

Retour aux actualités

Infection urinaire (Cystite)

Comment être infecté?

C’est généralement la contamination par des bactéries provenant du tube digestif qui est en cause. Chez la femme par exemple, après la selle, si elle s’essuie d’arrière vers l’avant, elle peut facilement rapporter les bactéries des selles au niveau du conduit d’élimination de l’urine (urètre). Ce conduit étant très court chez la femme (2 cm), les bactéries venant de l’anus peuvent donc facilement le remonter et atteindre la vessie pour provoquer une infection urinaire. L’urètre de l’homme, étant plus long, il est donc moins sujet à faire des infections urinaires d’origine bactérienne.

L’infection urinaire peut aussi être d’origine non microbienne. C’est notamment le cas lors de maladies de la paroi vésicale, maladies digestives ou encore la prise de certains médicaments.

Comment reconnaître les symptômes?

Cette infection se traduit par une envie fréquente et pressante d’uriner, sans nécessairement pouvoir uriner en grande quantité. Une sensation de brûlure en urinant ainsi qu’une pesanteur au bas ventre peuvent être présente également. L’urine généralement trouble et malodorante peut contenir du sang.

Est-ce une maladie grave?

La cystite simple chez la femme se traite généralement très bien. Un traitement antibiotique peut être nécessaire. En effet, une infection urinaire non ou mal traitée peut se compliquer et occasionner de graves problèmes rénaux. De plus, lors d’une infection urinaire, si la personne manifeste de la fièvre, des douleurs au dos, des nausées ou vomissements, c’est un indice de complication car on suspecte dès lors, une atteinte rénale. Ainsi, chez toutes personnes présentant des symptômes d’infection urinaire, il est préférable de consulter un professionnel de la santé pour une évaluation rapide et un traitement.

Comment la dépister?

Le diagnostic se fait d’abord d’un point de vu clinique. Puis, la présence de symptômes caractéristiques mentionnés ci-haut, est complété par un test de bandelette urinaire réactive. Enfin, un échantillon d’urine est collecté pour permettre l’identification de la bactérie en cause ainsi que sa sensibilité aux antibiotiques. Cette dernière étape du diagnostic permet de mieux cibler ou d’ajuster le traitement.

Comment s'en protéger efficacement?

Pour se protéger efficacement contre l’infection urinaire, il faut en connaître la cause. Néanmoins, les conseils ci-dessous sont d’excellent moyens de prévention.

  • S’essuyer d’avant vers l’arrière après la selle.
  • Assurer une bonne hygiène intime.
  • Uriner après chaque relation sexuelle.
  • Assurer une bonne hydratation et une alimentation équilibrée.
  • Aller uriner dès que l’envie d’uriner se présente.
  • Évitez de porter des vêtements trop serrés.
  • Changer les serviettes hygiéniques fréquemment lors des menstruations.
  • Évitez l’usage de douches, talcs parfumés, savons et déodorants au niveau vaginal.

À retenir

  • Les femmes et les fillettes sont plus vulnérables aux infections urinaires.
  • S’assurer de bien traiter chaque infection urinaire pour éviter les complications.